Comment protégez votre maison connectée ?

Une maison connectée est une habitation équipée de différentes technologies permettant d’automatiser et de centraliser son fonctionnement. Dotée de nombreux objets connectés, elle est exposée à des risques supplémentaires liés à internet. En suivant quelques règles simples, vous pouvez protéger vos appareils contre le piratage.

Une maison connectée : qu’est-ce que c’est ?

Votre système d’alarme vous envoie un SMS lorsqu’elle se déclenche ? Vous avez oublié vos clés mais vous pouvez ouvrir votre porte d’entrée grâce à une application sur smartphone ? Vous pouvez régler vos radiateurs depuis un site web ? Félicitations, vous habitez une maison connectée ! Comme vous le voyez, Les avantages sont nombreux et ces maisons d’un nouveau genre rencontrent donc un succès croissant.

La domotique (nom scientifique de la maison connectée) n’est pas réservée aux immeubles récemment construits. Avec l’aide d’un professionnel du bâtiment, vous pourrez transformez la vieille demeure familiale en bijou hi-tech. Grâce à un logiciel architecture maison 3d, un architecte vous présentera la maquette en 3D du projet. Idéal pour suivre l’avancée des travaux !

Quels sont les risques ?

Un appartement, qu’il soit connecté ou non, encourt des risques couverts par les assurances : dégâts des eaux, cambriolage… La domotique peut parfois être un facteur aggravant pour certains. Et malheureusement, elle en créé d’autres auxquels vous ne songez pas toujours. Le vol de vos données personnelles par exemple. Si vous naviguez sur internet depuis votre téléviseur connecté et que vous faites un achat, un pirate peut dérober votre numéro de carte bancaire. Un logiciel espion (spyware) peut être installé à distance sur une de vos caméras et votre vie privée ne le sera plus.

C’est donc votre système entier qui risque le piratage. Et si vous perdez le contrôle du système de sécurité, un cambrioleur n’aura aucune difficulté à s’introduire chez vous. C’est en cela que la domotique peut aggraver les menaces pesant sur n’importe quel bâtiment.

Comment sécurisez vos objets connectés ?

Mais rassurez-vous : il existe quelques règles très simples à suivre pour garder à l’abri l’ensemble de vos objets :

  • Privilégiez des appareils sécurisés : à l’achat, ne pensez pas qu’au design. Interrogez le vendeur sur les failles éventuelles ;
  • Faites les mises à jour : téléchargez régulièrement les patchs de sécurité pour le firmware (logiciel interne) de vos objets connectés ;
  • Vérifiez votre connexion à internet : pare-feu, VPN, réseau Wi-Fi privé… Vous devez prendre toutes les précautions pour avoir un accès internet le plus protégé possible.

Avec toutes ces précautions, vos objets connectés devraient fonctionner en toute sécurité.

 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: