Vers un renouveau des PC portables pour 2018

Nombreux sont ceux à avoir annoncé la mort du PC. Cependant, même si les ventes continuent de décliner année après année, force est de constater qu’il reste incontournable dans le paysage des objets technologiques. Et l’année 2018, avec l’arrivée conjointe de Windows 10S et des nouvelles puces Snapdragon, peut annoncer une nouvelle dynamique sur ce marché.

Le déclin du PC, oui mais…

Le marché du PC a considérablement baissé depuis cinq ans, passant de 341 millions d’unités vendues en 2012, PC de bureau et portable confondus, à 204 millions en 2017 selon le cabinet Gartner. Soit une chute vertigineuse de 40 %.

Cependant, de nombreux signes indiquent que même si la tendance ne devrait pas s’inverser pour l’année qui suit, il est fort probable qu’on assiste à une inflexion de la baisse.

En effet, il existe deux segments qui devraient limiter cette baisse constante, et peut-être même à terme, inverser la courbe. Il s’agit des ordinateurs dits « ultraportables » d’un côté, et des PC portables pour les gamers de l’autre.

D’ici 2019, les ventes d’ultraportables pourraient augmenter de 60 % selon le Gartner. Et en 2017, les ventes de PC portables en configuration gaming ont elles augmenté de 20 %. Preuve s’il en est que les besoins sont là.

Les PC portables restent donc un objet de choix que ce soit pour travailler ou pour jouer. Cela reste d’ailleurs un très joli cadeau à faire pour les fêtes de Noël que vous pourrez commander chez le leader de la vente de portables.

Plus de mobilité

Même si les ultraportables, encore assez chers, restent réservés à une clientèle professionnelle ou aisée, la prochaine compatibilité de Windows, le système d’exploitation de Microsoft, pour l’architecture ARM, celle qui équipe les téléphones portables, devrait sans doute bousculer un peu la donne.

Cela devrait avoir un double effet concurrentiel. D’une part, le fabricant de puce Qualcomm, leader sur le marché des smartphones, va pouvoir titiller Intel sur les ultraportables, un domaine où il régnait seul en maître, mais réciproquement, cela pourrait permettre à Intel de travailler sur une offre côté smartphone, domaine où il brille pour le moment par son absence.

Plus de puissance

Le secteur du jeu vidéo est aussi un autre levier de croissance pour le marché du PC. Et en cela, Qualcomm l’a bien comprit puisque sa prochaine puce Snapdragon 845, récemment présentée lors de son Tech Summit, proposera des fonctionnalités liées à la Réalité Virtuelle et à l’Intelligence Artificielle.

La convergence mobilité et gaming pourrait également avoir lieu sur le cloud avec la possibilité de jouer en streaming sans pour autant bénéficier d’une configuration dernier cri. La condition essentielle étant surtout une bonne connexion Internet.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: